Revenir à l'accueil

L'équipe « Interactions Hôte-Virus » illustre comment le virus VIH-1 utilise les protéines Argonaute pour réguler l’épissage de ses ARN et la production de particules virales.

Figure

Une étude dirigée par Anne-Françoise Burnol

Une étude dirigée par Anne-Françoise Burnol (équipe signalisation de l'insuline et du glucose, et glucotoxicité), parue dans la revue Hepatology, montre que l’insuline a des effets prolifératifs dans le foie et qu’ils sont sous le contrôle de Grb14, inhibiteur physiologique de l’activité du récepteur de l’hormone.

AF Burnol figure

L'équipe « Interactions Hôte-Virus » illustre comment le virus VIH-1 utilise un mécanisme non canonique d’autophagie pour favoriser sa dissémination

Le groupe de Clarisse Berlioz-Torrent publie dans la revue Cell Reports du 22 Novembre 2016 une étude illustrant le détournement par le VIH-1 d’un mécanisme non canonique d’autophagie pour contrer une barrière cellulaire défavorable à sa dissémination.  

 

 

 

 

L'équipe de Valentina Boeva classée 1re

L’équipe de Valentina Boeva, en collaboration avec l’équipe russe d’Ivan Kulakovskiy a été classée 1ère parmi 34 équipes internationales dans une très prestigieuse compétition bio-informatique :

première phase du DREAM-challenge pour la prédiction bio-informatique des sites de fixation des facteurs de transcription.