Revenir à l'accueil

L'équipe « Interactions Hôte-Virus » illustre comment le virus VIH-1 utilise un mécanisme non canonique d’autophagie pour favoriser sa dissémination

Le groupe de Clarisse Berlioz-Torrent publie dans la revue Cell Reports du 22 Novembre 2016 une étude illustrant le détournement par le VIH-1 d’un mécanisme non canonique d’autophagie pour contrer une barrière cellulaire défavorable à sa dissémination.  

 

 

 

 

L'équipe de Valentina Boeva classée 1re

L’équipe de Valentina Boeva, en collaboration avec l’équipe russe d’Ivan Kulakovskiy a été classée 1ère parmi 34 équipes internationales dans une très prestigieuse compétition bio-informatique :

première phase du DREAM-challenge pour la prédiction bio-informatique des sites de fixation des facteurs de transcription.

ariey-f_cp-malaria.jpg

Communiqué de presse de l'Institut Pasteur
Un travail collaboratif auquel a participé Frédéric Ariey, équipe de Gordon Langsley

L'équipe « Rétrovirus, Quiescence et Prolifération » vient de découvrir que la protéine XPB, un des composants du complexe de transcription TFIIH, est un cofacteur du virus VIH-1 et que son ciblage par la spironolactone inhibe la réplication du virus dans les cellules T.