Revenir à l'accueil

Equipe Frédéric Bouillaud & Anne Lombès

L’article publié dans Cell Stem Cell décrit l’utilisation de précurseurs neuronaux pour l’analyse des mécanismes physiopathologiques et la recherche non biaisée de traitement pour les maladies dues à des mutations de l’ADN mitochondrial. Ce travail a été permis par la collaboration entre l’équipe d’Alessandro Prigione (Max Delbrück Center for Molecular Medicine, Berlin) et celle d’Anne Lombès/Frédéric Bouillaud (Inserm U1016, Institut Cochin, Paris). Alessandro Prigione apportait son expertise dans l’obtention de cellules iPSC (induced Pluripotent Stem Cells), leur dérivation vers les précurseurs neuronaux et le remodelage, notamment métabolique, qui accompagne ces dérivations cellulaires. Anne Lombès est spécialiste de la physiopathologie des maladies mitochondriales qu’elle étudie en parallèle chez les patients et dans les modèles cellulaires qu’elle a développés.

 

Connaissez-vous le « maestro de la réplication » ?

©©Céline Richard/plateforme d’imagerie de l’Institut Cochin©©Céline Richard/plateforme d’imagerie de l’Institut Cochin

 

Des chercheurs ont découvert que la protéine PCNA, importante dans les mécanismes de réplication et de réparation de l’ADN, migrait dans le cas de leucémies aiguës myéloïdes depuis le noyau, sa localisation normale, vers le cytoplasme.

Ce nouvel emplacement permettrait de « nourrir » les cellules cancéreuses en glucose, assurant leur survie.

     

Les chercheurs de Cochin sont dans la Presse - Anne Lombes intervient dans l'article des Echos "La mitochondrie, centrale énergetique de la vie".

Anne Lombes est directrice de recherche à Cochin dans l'équipe Mitochondries, bioénergétique, métabolisme et signalisation (Dep: Endocrinologie, Métabolisme, Diabètes ) 

 

 

 

 

laurier

- Vous êtes JEUNE CHERCHEUR NON STATUTAIRE (doctorant, post-doctorant, ingénieur ou technicien),

- Vous êtes PREMIER AUTEUR ou COAUTEUR d'un article publié depuis 2015 (ou accepté) dans une grande revue internationale avec comité de lecture,

- Vos RECHERCHES à la base de cet article ont été principalement réalisées dans un laboratoire de l’Institut Cochin,

 Vous êtes éligible au prix APEMM 2017 du 

Meilleur article jeune chercheur / ITA de l'Institut Cochin

 récompensé par 3 bourses d'un montant de

 

500 €

chacune, attribuées à titre personnel

 

Communiqué de Presse

La lutte contre le cancer est souvent entravée par les résistances physiques des tumeurs et les dommages collatéraux que causent les traitements. Une équipe de chercheurs du CNRS, de l'Inserm, de l'Université Paris Descartes et de l'Université Paris Diderot est cependant parvenue à ramollir des tumeurs malignes en les chauffant.