Revenir à l'accueil

La leucémie myéloïde chronique (LMC) représente un cas d’école en cancérologie: c’est le premier cancer à avoir été lié à une anomalie chromosomique, la translocation t(9 :22). Cet échange entre chromosome 9 et 22 au sein d’une cellule souche hématopoïètique aboutit à la formation du gène BCR-ABL, qui permet la synthèse d’une tyrosine kinase constitutivement active et responsable de la maladie.

Schema

 

La leucémie myéloïde chronique (LMC) représente un cas d’école en cancérologie: c’est le premier cancer à avoir été lié à une anomalie chromosomique, la translocation t(9 :22). Cet échange entre chromosome 9 et 22 au sein d’une cellule souche hématopoïètique aboutit à la formation du gène BCR-ABL, qui permet la synthèse d’une tyrosine kinase constitutivement active et responsable de la maladie.

La découverte de BCR-ABL a conduit à l’identification d’un premier inhibiteur de la kinase, l’imatinib mesylate (IM, ou Glivec), et à la mise en place de la première thérapie anti-cancéreuse ciblée. L’IM bloque la croissance des cellules LMC et conduit à la rémission des patients. Cependant, une majorité d’entre eux subissent des récidives lors d’arrêt du traitement, indiquant la persistance de cellules souches leucémiques réfractaires à l’inhibiteur, et environ 15% développent des résistances à l’inhibiteur.

Par une approche d’ARN interférencel, le  Dr. Isabelle Dusanter-Fourt et son équipe à l’institut Cochin (Équipe : De la cellule souche aux plaquettes : régulateurs et pathologies) a montré que le facteur de signalisation et transcription STAT5 permet le maintien des cellules souches hématopoïètiques normales, mais aussi des cellules souches leucémiques réfractaires au traitement. De plus, indépendamment de son activité transcriptionnelle canonique, STAT5 limite le stress oxydatif de ces cellules, ce qui favorise la croissance leucémique et la résistance au traitement thérapeutique.
STAT5 apparait ainsi comme une nouvelle cible pour éradiquer les cellules souches leucémiques à l’origine des récidives.

Sources


Differential Contributions of STAT5A and STAT5B to Stress Protection and Tyrosine Kinase Inhibitor Resistance of Chronic Myeloid Leukemia Stem/Progenitor Cells.
Casetti L, Martin-Lannerée S, Najjar I, Plo I, Augé S, Roy L, Chomel JC, Lauret E, Turhan AG, Dusanter-Fourt I.
Cancer Res. 2013 Apr 1;73(7):2052-8.

Brève Inserm IDF

 

Contact


Isabelle Dusanter-Fourt    :

Tel : 01 40 51 64 04

Équipe : De la cellule souche aux plaquettes : régulateurs et pathologies

INSTITUT COCHIN (Inserm U1016/ CNRS UMR8104 /UMR-S8104)

 22 rue Méchain

75014 PARIS