Revenir à l'accueil

L’équipe de Véronique Witko-Sarsat, en collaboration avec le Service de Médecine Interne de l’Hôpital Cochin vient de montrer une nouvelle voie d’activation de la réaction inflammatoire par l'autoantigène lui-même, dans une vascularite autoimmune, la granulomatose avec polyangéite.

Shema

Les streptocoques du groupe B (SGB), généralement bénins chez les adultes en bonne santé, constituent l’une des principales causes de méningites et de sepsis chez les nouveau-nés.

Les lymphocytes Tγ/δ constituent une population de cellules extrêmement conservée au cours de l’évolution et entre les espèces.

illustration

Les immunothérapies du cancer visent à pousser notre système immunitaire à combattre le cancer.

Le cancer du côlon est un problème majeur de santé publique. Les travaux dirigés par Béatrice Romagnolo (Institut Cochin, Paris, INSERM U1016, CNRS UMR8104, Université Paris Descartes) parus dans la revue Nature Cell Biology de juillet 2015 démontrent que l’inhibition de l’autophagie permet de lutter efficacement contre la tumorigenèse intestinale en stimulant une réponse immunitaire anti-tumorale liée à la nature de la flore et en réprimant la prolifération des cellules cancéreuses.

Effet de l’inhibition de l’autophagie médiée par la perte du gène Atg7 sur l’initiation (gauche) et la croissance tumorale intestinale (droite)