Revenir à l'accueil

Les influx ioniques de calcium, de chlorure et de bicarbonate sont essentiels à la maturation post-testiculaire des spermatozoïdes; ils permettent l’activation de leur mobilité au cours du transit épididymaire ainsi que l’acquisition de leur pouvoir fécondant au cours du transit dans les voies génitales femelles, phénomène appelé capacitation.

 Spermatozoide-SLC26A8-3-1.jpg 

 

Les influx ioniques de calcium, de chlorure et de bicarbonate sont essentiels à la maturation post-testiculaire des spermatozoïdes; ils permettent l’activation de leur mobilité au cours du transit épididymaire ainsi que l’acquisition de leur pouvoir fécondant au cours du transit dans les voies génitales femelles, phénomène appelé capacitation.

 

Le groupe du Dr Aminata Touré, au sein de l’équipe « Génomique, Epigénétique et Physiopathologie de la reproduction » de l’Unité INSERM U1016 dirigé par Daniel Vaiman, a étudié une cohorte de 146 sujets asthénozoospermiques (présentant une baisse de la mobilité des spermatzoïdes) consultant pour troubles de la fertilité à l’hôpital Cochin et identifié chez trois patients des mutations du gène SLC26A8 associées à un phénotype d’asthénozoospermie modérée. La protéine SLC26A8, isolée précédemment par cette même équipe, est un membre de la famille des échangeurs anioniques SLC26, exclusivement exprimé dans les cellules germinales mâles humaines et murines et dont l’inactivation chez la souris entraîne une stérilité mâle.

L’étude de ces mutations in vitro montre que les variants induisent une instabilité du complexe SLC26A8/CFTR et un défaut de stimulation de l’activité de CFTR, démontrant ainsi qu’une perte d’activité du complexe SLC26A8/CFTR peut être à l’origine d’une baisse de la mobilité des spermatozoïdes chez l’homme.  Des études récentes montraient l’implication du canal CFTR (dont les mutations sont responsables de la mucoviscidose) dans  les échanges de chlorure et de bicarbonate nécessaires à la mobilité et la capacitation des spermatozoïdes.

Ces travaux soulignent l’importance de la coopération fonctionnelle entre les protéines SLC26 et CFTR, précédemment mise en évidence pour les protéines SLC26A3, A6 et A9 exprimées dans plusieurs épithélia atteints chez les sujets mucoviscidosiques (intestins, tractus génital masculin et poumons). Ils ouvrent également la perspective d’une meilleure connaissance des causes génétiques des asthénozoospermies humaines, et permettront à terme d’offrir un conseil génétique aux couples consultant pour infertilité et désireux d’avoir des enfants par les techniques d’Assistance Médicale à la Procréation (AMP).

 

Sources


Missense Mutations in SLC26A8, Encoding a Sperm-Specific Activator of CFTR, Are Associated with  Human Asthenozoospermia. Thassadite Dirami, Baptiste Rode, Mathilde Jollivet, Nathalie Da Silva, Denise Escalier, Natacha Gaitch, Caroline Norez, Pierre Tuffery, Jean-Philippe Wolf, Frederic Becq, Pierre F. Ray, Emmanuel Dulioust, Gérard Gacon, Thierry Bienvenu and Aminata Touré.
AJHG, In Press, Corrected proof, available online

Et encore : 

Brève de la salle de Presse de l’Inserm :
Des spermatozoïdes en perte de vitesse


Contact

 

Aminta Touré :

Génomique, Epigénétique et Physiopathologie de la reproduction

INSTITUT COCHIN (Inserm U1016/ CNRS UMR8104 /UMR-S8104)